Du  jeudi 7 au dimanche 10 juillet ce tenait l’évènement de HAUTE CUISINE PARIS®, première édition organisée par Jean-Baptiste et Bérengère Langlais. En pleine période de défiler de haute couture, HAUTE CUISINE PARIS® a voulu installer définitivement la gastronomie dans le patrimoine culturel français en associant haute-couture et gastronomie avec goût et esthétique, ils nous on fait découvrir la relation intime que ces deux corps de métiers pouvaient entretenir. Cet évènement fut parrainé par le chef Guy Martin du Grand Véfour et a rassemblé les acteurs de la gastronomie française et internationale et de nombreux chefs ont participaient activement en proposant des rendez-vous, performances et démonstrations qui se sont étalés sur 4 jours.

La journée du jeudi s’est terminée par un défilé de mode présenté par le studio Berçot dont le théme était « collection gourmande »

Konkrete Magazine a interviewé Bérangère Langlais co-fondatrice et organisatrice de l’évènement  HAUTE CUISINE PARIS® avec Jean-Baptiste Langlais. Ces frère et sœur, baignés dans un univers gastronomique depuis leur plus jeune age, décident de créer en mai 2005 l’agence d’événements B&S Events autour d’une passion : l’art de vivre et de recevoir.Nous avons consacré un deuxième interview au designer Di Meo qui nous a présenté son installation FOOD VICTIM en collaboration avec Christophe Adam en food backstage et Alexandre Vauthier en fashion backstage. Un quatriéme suspect Julien Colombier est venu donner un dernier coup sanglant à ce théâtre gourmand.

De nombreux chefs cuisiniers et pâtissiers ont présenté leur savoir faire culinaire pendant l’évènement, il y avait entre autre Christophe Adam, Eddie Benghanem, Sebastien Gaudard et Christophe Michalak qui et venu présenter ces pâtisseries aux pétales rouge.

« La cuisine cousu-main » avec Didier Ludot et Ladurée est un livre qui regroupe les mets que Christian Dior servait à ces invités. Ici sont présenté quinze modèles Dior présenté par cinq mets inédits de haute gourmandise tel le riz à la rose inspiré par « porcelaine » (collection printemps été 1959) savamment concoctés par Vincent Lemains.

La mariée dans tout ces éclats avec les broderies Vermont, Haviland, Eddie Benghanem. Une mise en scéne exécuté sous l’oeil exigeant de son créateur Léonard Cione avec une piéce montée réalisée par le grand chef pâtissier du Trianon Palace à Versailles.

l’évenement s’est achevé le dimanche 10 juillet avec le tournage de Michel et Sébastien Bras « entre les bras », la rencontre avec Caroline champion et Thomas Duval pour « mettre en scène le goût dans le photographie culinaire » et la rencontre avec Bénédict Beaugé pour  » le rôle de la nouveauté en cuisine « .

Ces quatre jours ont été riche de découverte pour les professionnels et les particuliers dans une ambiance festive et un cadre approprié au somptueux de la haute couture et au gourmand de la haute gastronomie On attend avec impatience la seconde édition de HAUTE CUISINE PARIS®.

Ambre C.