l’arroseur arrosé !

Sankt Pauli pinkelt zurückDans des nombreuses grandes villes du monde, les quartiers animés réjouissent les noctambules à la recherchent de sorties et de fêtes arrosées. Mais cela a souvent des répercussions néfastes sur les rues ainsi que le moral de  leurs habitants : niveau sonore excessif, débris de verres et cannettes jonchant le sol, et…et… des odeurs nauséabondes d’urine sur les murs et les trottoirs viennent assombrir les lendemains de fête.

Parmi ces quartiers animés, il y a celui Sank Pauli, à Hambourg en Allemagne , qui  reçoit chaque année près de 20 millions de visiteurs. Pour les locaux, ce n’est pas toujours la fête », précisent-ils dans une vidéo. Si le nombre d’envies pressantes est proportionnel à celui des touristes, nous ne sommes pas surpris de la colère croissante qu ils ressenti à la suite de toutes ces soirées arrosées.

C’est ainsi que lassés par ces fêtards ivres, utilisant leurs rues comme un urinoir géant, les Sankt Paulissiens ont décidé de lutter d’une manière étonnante. Un organisme communautaire du quartier à donc revêtu de nombreux murs, d’une peinture dite superhydrophobe, permettant à la fois de ne pas abîmer le mur et de renvoyer directement le liquide à son propriétaire. 

Le procédé reste toutefois très onéreux car 500 euros sont nécessaires pour une surface de 6 mètres carrés. Des panneaux avec l’inscription « ne pissez pas ici ou c’est retour à l’envoyeur » sont accrochés en prévention, c’est donc, plus dans une optique dissuasive que punitive,que l’ association à mis sur pied ce procédé.

Faites attention :  Sankt Pauli pinkelt zurück !!!!!!

 Ambre C.