Julien Salaud et le rapport à la nature

Fleuve céleste de Julien Salaud

Julien Salaud est un artiste plasticien né en 1977, qui vit et travail à Orleans. Après des études de biochimie puis d’ethnologie, il s’oriente vers l’art et passe son master d’art plastique et de nouveau media  à l’université Paris 8 en 2009. Durant cette année, il  produit un mémoire sur L’art de la métamorphose chez l’animal humain, de l’insecte aux étoiles,  dirigé par Manuela de Barros. Il poursuit actuellement une thèse toujours à paris 8 dirigé par Manuel de Barros et Eric Bonnet.

Julien Salaud débute par des dessins automatiques, puis aborde la peinture et la sculpture. Passionné par les liens, les forces et la symbolique qui unissent l’homme à la nature, Julien Salaud compose un bestiaire magique. Empreintes de poésie décalée, ses œuvres offrent « un point de vue différent sur ce que peut être un animal, celui du cartésien ou du généticien, du prédateur ou de la proie, du sorcier ou du mystique». Révélation du Salon de Montrouge en 2010, il a remporté le prix du Conseil général des Hauts-de-Seine ce qui lui permet  d’exposé la même année au Palais de Tokyo puis à Chambord, Singapour, Séoul et Madrid. Il est représenté par la Galerie Suzanne Tarasiève, à Paris.

 

fleuve céleste, entre ciel et mer

La Maison Ackerman et Fontevraud La Scène se sont associés dans un projet commun, ambitieux : créer une résidence d’artistes pour faire naître des œuvres originales dans un lieu hors norme.  Un jury composé de personnalités reconnues du monde des arts, sélectionne un artiste dont l’œuvre sera présentée pendant trois ans. Première œuvre née de ce projet, « Fleuve céleste » réalisée par Julien Salaud, est exposée depuis le 3 avril 2015.

Fleuve céleste de Julien Salaud

25 mètres sous terre, dans les caves de 60 mètres de long sur 6 à 7 mètres de hauteur et de largeur, de la maison Akerman à Saumur, l’artiste réalise un tableau monumental , recouvrant ses parois, composé de plus de 65000 clous et environ 45000 mètres de fils de coton blanc enduit de produit UV, tendu et scintillant de bleu violet révélé par de la lumière noire. Il explore les thèmes de la nature, du mysticisme et du chamanisme; tout en y intégrant la culture des peintures rupestres et de l’architecture troglodyte.

 

 

DU 03 avril AU 31 décembre 2017  dans les  caves troglodytiques de la Maison Ackerman

Horaires : 10h00 – 18h00
Tarif : Inclus dans la visite de la Maison Ackerman
Public : Adulte
Langue : Français, Anglais
renseignement: www.fontevraud.fr